Sélectionner une page

Comment faire le Pitch Deck de sa Startup ?

SOMMAIRE

📢 VIDEO & PODCAST :
Comment réaliser son Pitch Deck

🔍 EN DETAILS :
1. Introduction
2. Avant la création de votre Pitch Deck
3. Organiser hiérarchiser son Pitch Deck
4. Conseils pour la création d’un Pitch Deck
5. Les erreurs à éviter dans votre Pitch Deck

💥 CADEAU :
Télécharger le package Pitch Deck ultime !

Pitch Deck : avant de commencer.

Dans la vie d’une start-up, il arrive toujours un moment où vous devrez parler de votre projet pour convaincre de sa viabilité. Cela pourrait conduire à un investissement, à une nouvelle collaboration ou vous ouvrir à de nouvelles affaires. A part une bonne préparation physique et morale, il est surtout important de préparer un bon pitch deck. Ce document de présentation vous permet de résumer de manière attractive votre vision et votre projet. En quoi ressemble le contenu d’un pitch deck ? Que devrez-vous faire pour bien réussir sa création ? Et comment bien organiser sa structure ? Pour vous aider à créer votre propre pitch deck, nous avons rassemblé dans ce livre blanc toutes les informations dont vous avez besoin.

1. Introduction générale sur le pitch deck

Qu’est-ce qu’un pitch deck ?

Le pitch deck est un mot d’origine anglaise qui se traduit littéralement par « pont d’envol » ou « pont de lancement ». C’est un document qui se présente généralement sous format Powerpoint. Il a pour objectif de présenter le projet de votre entreprise et de valoriser ses principaux atouts.

Que contient un pitch deck ?

Un pitch deck développe les moindres petits détails de votre projet. Il contient généralement 10 à 15 slides et résume tous les éléments marquants de votre Business plan et de votre Business model. Son but est de convaincre sur la pertinence de votre projet en apportant une solution à un problème bien précis.

Quelles sont les caractéristiques d’un pitch deck ?

Un pitch deck doit être avant tout un document facile à comprendre. Même si vous êtes expert dans votre domaine, vous devrez le présenter de manière simple et claire. Il ne doit contenir aucun terme technique et doit surtout être vrai et efficace.

2. Avant la création de votre pitch deck

Avant de procéder à la création d’un pitch deck, vous devrez préparer un story telling. C’est une technique de présentation qui vous permet de construire l’histoire de votre projet de manière inspirante. Voici ce que vous devrez faire.

Montrer qu’il existe un problème

Pour commencer, expliquez à travers votre pitch qu’il existe un problème à résoudre et que vous avez une solution à proposer. Vous devrez alors faire un état des lieux précis et démontrer que vous comprenez bien la réalité et que vous savez de quoi souffre votre public cible. Sinon, n’hésitez pas à utiliser des données et des statistiques pour bien montrer la taille du marché. L’idée est de prouver à votre audience votre bonne volonté à résoudre la problématique et proposer par conséquent le produit qui va avec.

Montrer que vous avez la meilleure solution

Avoir un produit et une chose, mais montrer qu’il est une des meilleures solutions pour résoudre un problème en est une autre. Après avoir introduit votre produit, vous devrez expliquer à votre audience ses différents avantages et ses fonctionnalités. Faites même une petite démonstration si vous le jugez nécessaire. L’idée est de présenter votre produit de manière exceptionnelle en répondant aux besoins de votre public cible. De même, vous devrez convaincre que votre solution fonctionne par rapport à d’autres et que votre start-up est en mesure de bien mener la mission.

Montrer que tous les indicateurs sont de votre côté

Pour que votre audience prenne au sérieux ce que vous avancez, vous devrez montrer une bonne connaissance de la réalité. Pour ce faire, exposez de manière détaillée votre vision ainsi que l’opportunité à saisir. Utilisez les indicateurs comme une source d’informations qui expliquent votre action. Il peut s’agir d’un indicateur de performance qui renseigne par exemple le niveau d’efficacité de votre processus, ou encore un indicateur de leadership sur un marché qui révèle les petits secrets de votre entreprise pour faire face à la concurrence.

Montrer que votre start-up est le meilleur à exécuter la solution

Un des problèmes souvent rencontrés lors de la présentation d’un projet c’est que chaque membre du public a tendance à montrer une résistance face au changement. Dans certains cas, vous devrez même affronter à des objections souvent difficiles à maîtriser. Pour anticiper les choses, mettez-vous à la place de votre audience et essayez de lister les questions qu’ils pourront vous poser. Et lorsque vous proposez des solutions, faites en sorte de démontrer clairement qu’elles sont les plus adaptées.

Présenter l’équipe à votre audience

On dit souvent que les investisseurs investissent plutôt dans les équipes que dans les idées. Pour gagner leur confiance, mettez en avant la compétence de votre équipe et consacrez une partie pour la présenter. C’est une manière efficace de prouver que vous avez des collaborateurs qualifiés, prêts à atteindre avec vous des objectifs communs.

3. Comment bien organiser et hiérarchiser votre pitch deck startup

14 slides pour convaincre

∎ Slide 1 : La couverture

∎ Slide 2 : Le constat

∎ Slide 3 : Le problème

∎ Slide 4 : La proposition de valeur

∎ Slide 5 : La solution

∎ Slide 6 : Le produit

∎ Slide 7 : Le business model

∎ Slide 8 : La taille de marché

∎ Slide 9 : L’adoption du marché

∎ Slide 10 : La validation du marché

∎ Slide 11 : Les avantages concurrentiels

∎ Slide 12 : La roadmap

∎ Slide 13 : La demande de fonds

∎ Slide 14 : L’équipe

Maintenant que vous avez une idée de ce que doit contenir votre pitch deck, vous devrez être en mesure de l’organiser et de le hiérarchiser. L’important c’est de bien accrocher et retenir l’intérêt du public afin qu’il s’intéresse à votre projet. Dans cette partie, nous allons vous aider à concevoir un pitch deck de 15 slides et vous montrer comment bien organiser le contenu.

Slide 1 : La couverture

La couverture est la première diapositive que vous allez présenter. Pour faire bonne impression, faites en sorte de bien la soigner. Ainsi, choisissez un beau design qui captera l’attention du public et vérifiez bien le contenu. Evitez de faire des fautes de grammaire ou d’orthographe car cela risque de dévaloriser l’image de votre entreprise.

Slide 2 : Le Constat

La deuxième diapositive correspond à une sorte d’introduction. Elle doit donner un aperçu rapide de l’état des lieux du marché, ce qui vous permettra de décrire précisément les problématiques en une seule phrase courte mais bien marquante.

Slide 3 : Le problème

Après avoir introduit votre projet, déterminez quel est le problème à résoudre. Essayez de bien expliquer pourquoi le problème persiste et qui sont les personnes les plus touchées. Pour bien retenir l’attention de votre audience, vous pouvez raconter une histoire percutante qui explique clairement la réalité des choses. Sinon, n’hésitez pas à mentionner d’autres entreprises qui tentent de résoudre le même problème ou à partager votre opinion sur le sujet.
Pour que votre audience soit bien conscient de l’importance de votre projet, voici les différentes questions que vous devrez répondre :
– Quel est le problème en question ?
– Qui sont les personnes qui le rencontrent ?
– Quelles sont les causes de ce problème ? qu’est-ce qui a engendré sa présence ?
– Quelles sont ses conséquences et à quel niveau il peut atteindre votre cible ?

Slide 4 : Le Proposition de Valeur

Cette diapositive répond généralement à « Constat », c’est-à-dire l’état des lieux annoncé dans le deuxième slide. Il doit montrer en une seule phrase votre vision, le produit ou le service que vous proposez et la stratégie à adopter.

Slide 5 : La SOlution

Si le slide « Proposition de valeur » répond à « Constat », le slide « Solution » doit répondre à « Problème ». Supposons que vous avez cité les trois problématiques suivantes : « trop cher, pas écologique et trop long ». Pour répondre à ces problématiques, vous devrez alors décrire le produit que vous proposez comme étant « économique, vert et rapide ».
Faites toutefois attention à ne pas entrer dans les détails des fonctionnalités. Si vous jugez utile de donner des précisions, faites-le plutôt dans le slide « Produit ». L’important ici est de présenter de manière concise les grandes lignes qui caractérisent votre produit et de convaincre qu’il s’agit effectivement de la meilleure solution.

Slide 6 : Le Produit

C’est dans cette diapositive que vous allez détailler les caractéristiques du produit. Encore une fois, il est inutile d’expliquer toutes les fonctionnalités. Cela intéresse plutôt les clients que les investisseurs. Ainsi, limitez les informations que vous donnez et abordez uniquement les grandes rubriques. A noter que votre pitch deck ne doit en aucun cas être l’équivalent d’une fiche produit.
Pour ce faire, dressez dans un brouillon une liste des fonctionnalités du produit et donnez des titres intéressants à chaque grande famille. Cela vous permettra d’évoquer les points les plus intéressants.
Et au cas où votre produit ou votre service utilise une technologie particulière, vous devrez le mentionner dans votre slide. Cela vous permettra de démontrer que vous avez un produit unique qui mérite réellement l’attention du public. Par contre, si vous n’avez rien à dire sur le sujet, passez tout de suite au slide suivant.
.

Slide 7 : Le Business Model

Après avoir parlé de votre produit, vous devrez montrer comment vous allez en générer du revenu. C’est aussi l’occasion de valoriser la particularité de votre marque et ce qu’elle pourrait apporter au consommateur. En outre, abordez dans ce slide le positionnement du prix de votre produit par rapport au marché.
Pour être plus précis, indiquez directement quel est le prix final de votre produit et quelle est la marge brute. Cela va aider à votre public d’avoir une idée précise de ce que vous allez gagner à chaque vente effectuée.
Et comme les points évoqués précédemment, valorisez toujours vos plus beaux atouts. N’hésitez surtout pas à mettre des indicateurs clés comme les économies d’échelle pour les produits ou le taux de commission pour les services. Ce sont des éléments que vous allez utiliser pour convaincre les investisseurs.

Slide 8 : Le Marché

Après avoir conscientisé le public que le besoin existe réellement, vous devrez expliquer son ampleur. Il est ici important de souligner que votre projet ne répond uniquement à un réel besoin mais il peut surtout intéresser un grand nombre de personnes.
Plus votre marché sera gros, plus votre chiffre d’affaires sera intéressant. Cependant, le plus important c’est de savoir souligner la valeur du marché.
En effet, il est tout à fait possible de vendre à peu de clients un produit à très forte valeur et être sur un marché de niche. De même, vendre un produit à petit prix à des dizaines de millions de personnes peut être intéressant que de proposer un produit cher à un public très limité.
L’essentiel est alors de déterminer combien pèse le marché et comment il peut évoluer. Evitez toutefois de parler de la concurrence car il y aura encore un slide consacré pour cela.
Pour bien réussir cette partie, vous devrez répondre aux questions suivantes :
· Quelle est l’ampleur de votre marché et combien de personnes sera touché ?
· Combien pèse ce marché en euros ?
· Comment il peut évoluer et est-il en perpétuelle croissance ?

Slide 9 : Market Adoption

Dans cette diapositive, expliquez rapidement votre stratégie marketing sans oublier de mentionner les canaux de distribution et de communication que vous allez utiliser pour toucher votre cible. Cela vous permettra aussi de vous différencier de la concurrence.

Slide 10 : Market Validation

Dans ce slide, montrez que votre solution présente un réel intérêt pour les utilisateurs et qu’il est vraiment temps de lancer votre produit sur le marché. Vous pouvez par exemple avancer que d’autres solutions similaires ont déjà été proposées auparavant et qu’ils ont connu un grand succès auprès des utilisateurs. Cela prouve qu’il existe un véritable besoin du produit. Vous pouvez aussi appuyer avec des chiffres tendances ou avec des prévisions suite à un contexte. En période de crise sanitaire par exemple, les équipements de télétravail vont forcément bien se vendre.

Slide 11 : Avantages concurrentiels

Maintenant, mettez en avant ce que vous proposez de plus par rapport à vos potentiels concurrents. Cela peut être dans vos process interne ou par rapport à la technologie que vous utilisez. Vous pouvez par exemple indiquer que vos offres peuvent être payables en trois fois ou que vous sous-traitez uniquement avec des freelances donc n’avez pas de charges fixes à payer.
Sinon, évitez de dire que vous n’avez pas de concurrents. Bien au contraire, l’existence de la concurrence prouve la puissance du marché. D’ailleurs, si vous vous présentez comme étant le seul et acteur unique du marché, votre présentation peut paraître peu crédible aux yeux des investisseurs.

Slide 12 : La RoadMap

Cette diapositive consiste à exposer clairement votre planning et les dates clés de l’exécution du projet. Et au cas où vous avez déjà des premiers utilisateurs, n’hésitez pas à montrer leurs témoignages. Sinon, vous pouvez aussi partager ce que votre entreprise a déjà achevé jusqu’à présent ainsi que les objectifs que vous vous êtes fixés et ce qui sont déjà atteints./p>

Slide 13 : La demande de fonds

Comme votre audience est déjà bien informée de votre projet, vous pouvez à présent parler des fonds dont vous avez besoin. Expliquez comment vous allez utiliser l’argent car les investisseurs doivent savoir pourquoi vous avez besoin d’une telle somme et comment vous allez vous en servir. Mentionnez également si vous avez déjà d’autres investisseurs.

Slide 14 : La Team

Pour terminer, présentez votre équipe en parlant de l’expertise de chaque membre et de leurs succès. Le but est de montrer que vous disposez des ressources et des compétences nécessaires pour bien concrétiser le projet.
Dans un premier temps, mettez en avant vos propres expériences puis, celles des personnes qui forment l’ensemble de l’équipe. Cela va rassurer les investisseurs et vos futurs clients. Voici les points importants à évoquer :
· Montrer le background de chacun
Dans cette partie, abordez les réussites majeures des membres de votre équipe. Mentionnez les noms des entreprises dans lesquelles ils ont déjà travaillé si vous jugez qu’elles ont un lien avec votre activité. Faites toutefois attention à ne pas transformer votre slide en un multi-CV trop détaillé.
· Ne pas préciser les diplômes
Même si c’est rassurant de savoir que les membres de votre équipe ont fréquenté de grandes écoles, il n’est pas nécessaire de le préciser dans le slide. Vaut mieux insister sur les années d’expériences. Si vous tenez à partager le cursus universitaire de certains membres de votre équipe, mentionnez uniquement les diplômes qui sont en étroite relation avec le projet.
· Mettre en avant vos atouts majeurs
Comme dans les slides précédents, mettez en évidence tous vos atouts. Si vous avez par exemple l’intention de développer votre activité à l’international, parlez-en dans la diapositive. De même, si votre équipe est bilingue, n’hésitez pas à mettre en avant cette compétence.
Et au cas où vous n’avez pas encore fondé une équipe, c’est le moment d’identifier les profils clés.

Slide 15 optionnelle : Perspective

Terminez par une punchline qui pose vos objectifs et votre vision à moyen et long terme.

4. Nos conseils et astuces pour la création d’un pitch deck

En plus des informations que nous avons données ci-dessus, nous allons consacrer cette partie pour vous donner tous les astuces et conseils pratiques pour créer un bon pitch deck. Voici ce que vous devrez faire :

Faire un seul sujet par diapositive

Pour que votre audience éprouve de l’intérêt à suivre jusqu’à la fin vos diapositives, ne les surchargez pas avec trop d’informations. Essayez de vous mettre à leur place et imaginez ce que vous ressentez si on vous présente un slide avec de nombreux messages à mémoriser. Consacrez juste un sujet par diapositive. Et comme nous l’avons montré un peu plus haut, dédiez par exemple une diapositive pour exposer un problème et une autre pour proposer une solution.

Ne surcharger pas vos slides avec des textes

Un diaporama n’est pas un endroit approprié pour faire un rapport entier sur un projet. Ainsi, essayez de combiner les textes avec des visuels. Si vous avez plusieurs informations à partager, divisez-les de manière à ne pas surcharger vos slides avec du texte. Essayez donc de synthétiser vos messages pour qu’ils soient courts mais percutants.

Utiliser des icônes dans les diapositives

Pour attirer le regard de votre audience vers des points spécifiques, n’hésitez pas à utiliser des icônes. Vous pouvez par exemple les mettre à côté des chiffres-clés ou des entêtes. Faites également en sorte d’uniformiser le style des icônes dans toute la présentation. Parmi les différentes possibilités, optez en l’occurrence pour des icônes plates, des icônes illustrées ou encore des icônes au trait.

Illustrer les informations avec des graphiques

Au lieu d’utiliser beaucoup de textes, essayez plutôt d’illustrer vos diapositives. Vous pouvez par exemple utiliser des graphiques pour présenter les indicateurs clés ou des infographies pour visualiser un processus. Evitez également d’intégrer des illustrations complexes et difficiles à comprendre lors de la présentation. Choisissez plutôt une mini-infographie avec des textes brefs mais concis.

Varier la structure des diapositives

Pour que votre diaporama soit bien captivant, évitez d’utiliser les mêmes structures dès le début jusqu’à la fin. Essayez de varier la présentation avec des mises en page différentes. Vous pouvez par exemple utiliser des encarts à droit sur certaines pages et à gauche sur d’autres. Changez également les photos que vous utilisez en arrière-plan et inversez les couleurs sans pour autant en faire trop.

5. Les erreurs à éviter

Pour résumer tout ce que nous avons détaillé dans ce livre blanc, voici les erreurs à éviter pour la conception d’un pitch deck :

Faire trop long et tout détailler

A force de créer votre pitch deck, vous serez tenté à faire un long discours et tout expliquer en détail. Et pourtant, il s’agit d’une erreur à éviter. Essayez plutôt de synthétiser les phrases pour faire un pitch deck assez court mais bien expliqué.

Utiliser des vocabulaires trop techniques

Pour que vos interlocuteurs comprennent facilement le contenu de votre pitch, utilisez des vocabulaires simples et pas trop techniques. Et même si vous devrez vous adresser à des techniciens, élaborez deux différentes versions de votre pitch en fonction du public cible.

S’exprimer comme un vendeur

Lorsque vous rédigez votre pitch, évitez de vous exprimer comme un vendeur. Vous ne devrez pas vendre une fonction mais mettre en avant la solution que vous apportez à un problème. De même, évitez de parler constamment de votre produit et expliquez beaucoup plus le résultat obtenu que la technique utilisée

Mentionner qu’une seule fois le nom de votre produit ou de votre entreprise

Pour que votre audience mémorise facilement le nom de votre produit ou de votre entreprise, vous devrez le mentionner au moins 2 ou 3 fois dans votre pitch deck. Faites-le toutefois de manière naturelle et intégrez-le au bon endroit.

Ne pas faire évoluer votre pitch

A force de recevoir des remarques et des feedbacks de la part de votre audience, vous allez trouver de nouvelles idées pour améliorer votre pitch. Au lieu de toujours le présenter tel qu’il est, essayez de le bonifier avec le temps.

Etre trop optimiste

Pour que votre idée soit bien convaincante, vous devrez rester réaliste. Faites lire votre pitch à une personne de votre entourage et demandez-lui comment il trouve votre projet.

Télécharger le package Pitch Deck ultime !

Un Template de 15 slides + Un Exemple de startup qui lève + un Ebook de Best Practices

(C’est cadeaux)🎁😘

Plus d'excuses pour ne pas se lancer !

Plus d’excuses pour ne pas se lancer !